Obtenir des financements pour rejoindre une franchise de mobilier

Si vous envisagez d’ouvrir une franchise ameublement vous serez sans doute amené à solliciter des financeurs pour soutenir pour accompagner votre projet. Nous vous livrons ici quelques conseils précieux pour faciliter vos démarches de recherche de financement.

Rejoindre une franchise ameublement nécessite un business plan adapté

La pertinence et la cohérence de votre business plan devraient permettre à votre banquier de vérifier la viabilité de votre projet de franchise ameublement. N’hésitez donc pas à solliciter l’aide de personnes d’expérience pour vous aider à mettre en place ce document. Quand bien même, vous vous orientez vers une formule de commerce sous franchise, le banquier voudra forcément s’assurer que votre projet corresponde aux besoins du marché local. Que vous souhaitiez vous implanter à Nantes, à Rouen/Barentin ou à Troyes, vous devrez donc nécessairement connaître parfaitement les spécificités économiques et les attentes commerciales de la zone géographique que vous envisagez pour l’ouverture de votre commerce.

Votre enthousiasme et vos qualifications primeront toujours sur vos fonds personnels

Quelle que soit la nature du projet qui lui est présenté, un banquier sera toujours davantage réceptif au dynamisme du porteur de projet qu’à l’apport personnel dont celui-ci pourrait se prévaloir. Le candidat à l’ouverture d’une franchise de meuble doit nécessairement être convaincu par son projet s’il souhaite obtenir l’adhésion de son financeur. Au-delà de la motivation affichée, les qualifications du candidat à la franchise seront également prises en compte par le financeur. Le futur franchisé devra donc mettre en avant ses expériences professionnelles et son profil entrepreneurial. Si une précédente expérience dans le domaine de l’ameublement et la décoration sera, bien évidemment, considéré comme un plus, un projet de reconversion professionnelle ne sera pas forcément vu d’un mauvais œil par le banquier si le porteur de projet sait se montrer persuasif et fait montre d’une détermination à toute épreuve.

Un projet de franchise décoration nécessite un dossier parfaitement ficelé

Il sera forcément difficile de convaincre un financeur avec un projet mal goupillé ou sommairement réalisé. Pour prendre la décision de vous soutenir financièrement, il attendra tout naturellement de nombreux éléments de réassurance. Vous devrez donc avoir d’ores et déjà sélectionné votre enseigne, entamé les négociations avec votre futur franchiseur et mis en place un budget prévisionnel avant de solliciter votre banquier. Ces différents préalables participeront à rassurer le banquier et l’inciteront à prendre votre projet d’ouverture d’une franchise décoration avec tout le sérieux qu’elle mérite.

This entry was posted in Maison.